28 mai 2017

La censure politique sur le net

Tout sur les silences du web

Vous êtes ici : Accueil / Conclusion

Conclusion

Pour terminer cette présentation des méthodes de contournement, je voudrais rappeler la diversité des solutions qui s'offrent à toute personne cherchant à surmonter les barrières mise en place par les autorités politiques sur Internet. D'une manière générale, il convient de rapeller le caractère illégal de cette activité. La décision d'utiliser l'une des technologies présentées dans ce menu doit donc être prise avec sérieux et être proportionnelle avec le but recherché.

Comme pour tout problème d'informatique, on s'aperçoit que les solutions offertes les plus simples sont aussi évidemment les plus simples à contrer pour les gouvernements. D'autres, semblent plus intéressantes, mais finalement demandent un niveau d'expertise technique hors de portée de la plupart des journalistes faisant des reportages en Chine ou dans un autre pays autoritaire. Ainsi, la dernière solution proposée, celle du tunneling et l'exemple du logiciel Psiphon nous montre qu'une issue au problème du contournement de la censure existe bel et bien. 

Développé dans un esprit partisan de promotion de la liberté d'expression et de circulation sur internet, Psiphon apparaît aujourd'hui comme la solution prometeuse. Un bémol est toutefois à apporter. Cette technologie est très appropriée pour les journalistes occidentaux en reportage dans ces pays là. La contrainte de disposer d'une machine "amie" dans leur pays d'origine n'est pas vraiment un obstacle pour eux. On peut toutefois se demander quelle est la valeur et l'utilité d'un tel outil pour un Saoudien, un Bielorusse ou un Chinois. Ceux-ci ne disposeront pas facilement d'une telle machine dans un pays non soumis à la censure.

Dans tous les cas, cette technologie est très prometteuse et l'activité de chercheurs-informaticiens mobilisés par la cause de la liberté sur Internet nous laisse penser que des technologies nouvelles vont être développées ces prochaines années afin de paillier aux faiblesses de celles qui existent actuellement.